Semaine 2

 

Cette semaine est marquée par l’accueil de réfugiés résidents du Centre d’Hébergement d’Urgence Geoffrey Oryema de Bobigny. Cinq volontaires sont venus sur la parcelle malgré le froid, la pluie et la neige durant trois jours intenses.
Le programme : Coffrer l’intérieur des containers avec des plaques de contreplaqué (CP). CP marine pour le container bricolage, le futur atelier, et du CP nu pour la future cantine.
Ces plaques sont issues d’un chantier géré par une filiale de Vinci à Marolles-en-Brie. De tailles différentes, il nous faut trier, puis mesurer et calculer chaque matériau afin d’optimiser la quantité de matière. Le réemploi est une démarche autant qu’une pratique qui consiste à raisonner selon l’économie de moyen. Optimiser la matière disponible permet de réduire le nombre de déchets et de faire avec peu. Ainsi, le réemploi implique plus de temps de réflexion et de logistique.

En même temps que le chantier avance, nous accueillons les enfants. Toujours là en grand nombre quelque-soit la météo. Avec le même désir impérieux de FAIRE, certains d’entre-nous les prennent en charge pour couper des sections de planches. 
Puis vient le moment de lâcher les outils pour jouer, le mobilable de la Factory & CO est là pour la joie des enfants.
C’est à cette occasion qu’eux, trop nombreux et nous, trop occupés, le mobilable a subit quelques casses annulant toute sortie du véhicule jusqu’à réparation.

Claude était là aussi pour le coffrage. Ancien ami du Tardigrad, cantine solidaire tenue par le Collectif 39 rue de la Solidarité un temps, il suit l’activité des membres et propose là ses forces.
Aussi, Hélène et Romain, stagiaire chez les Compagnons Bâtisseurs viennent nous aider. Les Compagnons bâtisseurs sont une association qui propose des formations appliquées aux besoins domestiques des habitants. Basés en France, ils ont une antenne à la Noue Montreuil et nous prêtent main forte. Comme d’autres associations basées à la Noue, ils nous servent aussi de relais auprès des habitants de la Cité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *